Quelles sont les bonnes pratique du Web Design ?

1. MAINTENIR LA COHERENCE DE VOTRE IMAGE

Sur quoi s’appuie la cohérence d’une marque ? Voici quelques éléments fondamentaux qui doivent demeurer cohérents dans l’ensemble du contenu en ligne de votre client, qu’il s’agisse de son site, son blog, ses e-mails, ses activités sur les réseaux sociaux ou sur d’autres plateformes, car l’objectif est de proposer une même expérience.

Ton et voix

Quel est le style que vous avez adopté ? Irrévérencieux, décalé, professionnel ou didactique  ? Notez que le registre peut varier légèrement d’un canal à l’autre. Par exemple, le langage utilisé dans les e-mails peut être plus soutenu que celui des publications sur les réseaux sociaux. Cela n’est pas un problème. Néanmoins, le tout doit être uni par un dénominateur commun : une mission globale ou un mantra qui transparaît dans tous les contenus.

Police

il s’agit d’un élément clé pour une marque. Bien souvent, les consommateurs reconnaissent un produit plus par le type d’écriture utilisé que les mots eux-mêmes. Ainsi, un internaute, qui voit par exemple un mème contenant une police spécifique sur Facebook, doit pouvoir immédiatement associer la publication à la marque de votre client.

Couleur

Notre agence a opté pour le bleu, tandis que Coca-Cola a choisi le rouge et Ikea le jaune et le bleu. Certaines couleurs rappellent immédiatement des marques spécifiques, sans que celles-ci aient besoin d’être mentionnées. Dès lors, une utilisation judicieuse des couleurs peut avoir un effet maximum pour la marque de votre client.

Considérations liées au design

Ce point est particulièrement important, car la conception de site web fait aujourd’hui partie intégrante du branding. Votre site est-il estampillé Web 2.0, autrement dit fluide et interactif ? Est-il simple et sobre, et fait-il bon usage de l’espace blanc ? Y a-t-il un logo, une bannière ou une image sur chaque page ? Ces éléments de design doivent être une composante clé des services de branding que vous offrez.

Positionnement

Comment devez-vous aborder les questions controversées et autres sujets complexes  ? Vous avez sûrement défini certains points de vue dans le cadre de votre mission d’entreprise. Il vous revient de décider comment incorporer ces positions dans votre branding.

2. OPTIMISEZ VOS LANDING PAGE

Le design de vos landing pages définit l’attractivité visuelle de votre site. Cela peut paraître évident, mais de nombreux sites e-commerce négligent certains aspects pourtant cruciaux du design de leur landing page. 

Soignez vos titres

Les titres ou « headlines » sont la base de vos landing pages. Vous devez donc faire en sorte de transmettre votre proposition de valeur de la façon la plus directe et impactante possible. Ne bâclez pas la rédaction de vos titres et si besoin, notre service de content management sont là pour vous accompagner.L'enjeu est de transmettre à vos visiteurs la plus-value de vos produits ou services.

Utilisez des images et des vidéos

Selon des récents sondages, l’utilisation de vidéos pour vos produits peut augmenter les chances d’ajout au panier de 60% - 80% : une opportunité non négligeable. En ajoutant des éléments visuels pertinents, vous permettez aux visiteurs de se projeter davantage sur vos produits et services.

Soignez l’expérience utilisateur sur mobile

De notoriété commune, Google est intransigeant avec les sites Internet non responsive et les pénalise fortement. Assurez-vous donc que votre contenu s’affiche bien et rapidement sur toutes les plateformes disponibles. Vous pouvez utiliser ces 2 outils de Google pour tester le responsive et la vitesse : Mobile-Friendly Test de Google PageSpeed de Google.

Apprenez à connaître vos visiteurs

Beaucoup de sites pensent connaître leurs clients. Mais combien connaissent réellement leurs visiteurs ? Pour cela, vous pouvez utiliser Google Analytics, l’outil de Google vous permet d’avoir un aperçu des critères démographiques de vos visiteurs : une bonne façon de mieux appréhender vos visiteurs. Bien connaître vos visiteurs est important : votre offre marketing en dépend. En effet, vous ne rédigerez pas vos offres de la même façon si vous vous adressez à des profils « jeunes », des profils « seniors », des profils « B2B », des profils « B2C » et de la même façon, l’identité de vos visiteurs (qui peut être multiple) va influencer les ressources que vous allez mettre à leur disposition : vidéos interactives, contenus pédagogiques, e-book informatifs…

Soignez vos Call-to-Action

Un call-to-action est un élément du design qui se différencie du reste de votre landing page. Son but : être le plus clair, visible et impactant possible afin d’amener le maximum de visiteurs vers la réalisation d’une action. L’essentiel d’un bon call-to-action en quelques mots : Visible Impactant Utile Bien placé Nous vous conseillons la lecture de notre article dédié pour savoir comment rédiger des call-to action efficaces.

3. MISEZ SUR LES ELEMENTS DE RE ASSURANCE

Comme dans la vie réelle nous avons tendance à croire davantage ce que l’on constate de nos propres yeux. Sur Internet, il existe également des moyens pour créer un sentiment de confiance pour vos visiteurs.

Intégrez des témoignages clients

90% des visiteurs lisent des témoignages et des avis en ligne avant d’acheter. Ils sont 88% à avoir autant confiance dans les avis clients que dans les recommandations de leur entourage. Enfin 72% des consommateurs estiment que les avis ou témoignages clients positifs sont un facteur de confiance vis-à-vis des sites e-commerce.

La conclusion est simple : les témoignages clients sont une des clés de la réussite (de la conversion) de votre site, ne passez donc pas à côté de cette opportunité.

Montrez votre équipe

Vous avez une superbe équipe composée de gens talentueux et experts dans leur domaine ? Parlez-en !

Montrez des visages souriants a un effet très positif sur vos visiteurs comme le montre de nombreuses études. C'est également l'occasion idéale de faire du storytelling sur société.

Soyez transparent

Ces éléments donnent confiance aux internautes

3. AMELIORER VOTRE SEO

La confiance sur Internet fonctionne comme la confiance dans la vie « réelle » : on a tendance à ne croire que ce que l’on constate de nos propres yeux. Sur Internet, il peut être difficile de « transmettre » la confiance à un parfait inconnu qui visite notre site. Pourtant, il existe bien des techniques qui permettent de mettre en avant vos avantages, vos clients et vos services/produits tout en inspirant un sentiment de confiance à vos visiteurs.

Référencement naturel ou Search Engine Optimization

Désigne l’ensemble des méthodes et techniques mises en place pour améliorer son positionnement sur les moteurs de recherche comme Google. Bien que le sujet soit très immense, voici nos astuces :

Soignez les balises titres et méta-description

Le titre d’une page est un des premiers éléments parcourus vos internautes lorsque leur navigation commence par une recherche Google.

Il est important de respecter les bonnes pratiques pour amélioirer votre taux de clics et d’attirer des visiteurs qualifiés.

Soyez précis sur votre produit ou service et restez dans la limite de 55-60 caractères pour votre titre.

N’oubliez-pas d’inclure vos mots-clés principaux dans vos titres et méta-descriptions pour une meilleure indexation des mots-clés ciblez.

N’écrivez-pas tout en MAJUSCULES

Choississez un titre et une méta unique par page, autour de 150-160 caractères pour un affichage optimal.

Faites pointer vos contenus vers votre landing page

L’autorité d’une page est longue à construire, elle est déterminée par de nombreux facteurs. En premier, la qualité et le nombre de liens qui pointent vers elle.

Si vous produisez du contenu en rapport avec votre landing page, faites-en sorte de « linker » vos contenus vers votre landing page : ce maillage interne a un effet positif pour le SEO.

Pimpez votre URL

Nettoyez-la votre url, elle peut correspondre au titre de votre article, sans caractère spécial ou chiffre parasite, avec des tirets plutôt que des underscores. Plus il y a de mots, moins ces mots ont de la valeur pour une page donnée, donc allez droit au but.

Usez et abusez des « Rich Snippets » Ce sont des informations que vous pouvez faire figurer avant votre meta description pour préciser votre contenu au premier coup d’œil. Cela peut être une note laissée par les internautes sur Google, des horaires d’ouverture, un numéro de téléphone, une adresse, etc. Pour les mettre en place, vous pouvez utiliser les plugins de WordPress ou de Google. Pour tester ces quatre éléments, utilisez un simulateur de SERP, vous verrez ce à quoi votre page ressemble sur un moteur de recherche avant de la publier.

Optimisez la vitesse de chargement de vos pages

Débloquer un budget pour l’hébergement web : certains hébergeurs web proposent des solutions d’hébergement web pas chères, mais les plus performantes demandent un investissement supérieur.

Autoriser la compression GZIP et Optimiser les fichiers média : en autorisant la compression GZIP, vous permettez de réduire le temps de téléchargement du code HTML, CSS et JavaScript. Cela permet de compresser ces fichiers et de les rendre plus légers.

Autoriser la mise en cache des ressources : cela fluidifie la navigation et augmente la vitesse de chargement d’une page.

Minifier CSS et JavaScript : la minificiation consiste à réduire la taille, le poids d’une application ou d’une page web grâce à un travail sur son code notamment. Il est de minifier du JavaScript, du CSS et du HTML.

Prioriser le contenu en haut de page web.

Si vous recherchez un accompagnement dans la création et la mise en place de votre stratégie digitale notre agence web basée à Paris est là pour vous accompagner.

arrow_forward