Pourquoi créer une marketplace ?

AccueilBlog › Pourquoi créer une marketplace ?

Nous pensons qu’avant de convaincre quelqu’un, il faut soi-même être convaincu. En 2016 nous étions justement convaincus de pouvoir créer une marketplace performante et efficace. C’est donc pleins d’enthousiasme que nous avons créé Moverbay, la place de marché du déménagement, en conjuguant nos savoir-faire en webdesign et acquisition client en ligne. L’apprentissage fut long, ponctué d’échecs, mais riche en enseignements. Quelques années plus tard, nous prenons toujours autant de plaisir à développer au quotidien notre plateforme et nous sommes fiers du chemin parcouru. Nous sommes devenus un acteur incontournable, avec des centaines de déménagements effectués et des partenariats prestigieux comme l'Armée de Terre. Aujourd’hui notre agence spécialisée dans la création de boutiques en ligne  vous explique quelles sont les différences entre e-commerce et marketplace, mais surtout pourquoi ces dernières sont aussi avantageuses. Attention c’est contagieux !

Pour vendre sur internet il existe deux types de sites marchands, les sites e-commerce dit classiques et les marketplace ou places de marché. Véritable innovation en termes de commerce électronique ces dernières années, les marketplace représentent plus d’un tiers de l’ensemble des sites de commerce en ligne et leur croissance se poursuit en 2019. De véritables incontournables du Web. Il est donc important pour vous de bien connaître les nuances existantes entre ces deux canaux de distribution afin de choisir celui qui permettra d'accroître votre chiffre d’affaires.
 

Votre marketplace vous aide à avoir une meilleure connaissance de vos prospects

Sur un site de vente en ligne traditionnel, le client est le consommateur, c’est-à-dire celui qui vient sur le site et qui va acheter le produit ou service vendu. Jusque-là rien de bien compliqué. À l’inverse, sur une marketplace le client est le vendeur. C’est lui qui va assurer le chiffre d’affaires de l’opérateur en vendant son produit ou service sur la marketplace. Cette dernière est donc un intermédiaire entre le vendeur et les consommateurs. Ainsi la marketplace doit se concentrer sur le recrutement de vendeurs capables d’assurer une offre qualitative alors qu’un site e-commerce se focalise sur l’offre d’une seule marque (généralement la sienne !). Sur une marketplace les marques sont donc représentées ensemble. La configuration de vente d’une place de marché est donc du type B to B (business to business pour les anglophobes) puisque ses « clients » sont en fait les différents vendeurs. Au contraire, un site e-commerce traditionnel repose sur un modèle B to C (business to consumer cette fois-ci). En B to B, le besoin des professionnels est en moyenne moins dilué que dans une problématique propre aux consommateurs. En BtoC une offre peut ainsi ne pas correspondre à un besoin préexistant.
Cette différence de business model va aussi entraîner une modification de la rémunération. Généralement le site e-commerce classique achète un stock de produits ou de service puis le revend en appliquant une marge sur le prix d’achat. Une marketplace se rémunère le plus souvent avec une commission prélevée sur chacune des ventes effectuées. L’approche commerciale est ainsi fondée sur le volume d’affaires : plus les ventes sont élevées, plus les revenus augmenteront.
 

Votre marketplace vous assure une meilleure protection juridique

Comme nous l’avons vu dans le point précédent, une des différences entre marketplace et site e-commerce porte sur la rémunération et donc le paiement. Une marketplace apparaît comme courtier fournissant un service de paiement : l’encaissement pour le compte d’un tiers. Ce faisant elle est soumise à l'agrément de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR). Une marketplace a donc l’obligation de faire figurer ses Conditions Générales de Vente (CGV) ainsi que celles des vendeurs affiliés. Si pour une quelconque raison, un consommateur décide de porter plainte suite à un préjudice causé par un produit ou service vendu sur la marketplace, c’est le vendeur qui porte la responsabilité. De par son statut la marketplace est couverte. À l’inverse, une plateforme e-commerce est responsable des produits et services qu’elle vend. Elle a l’obligation de préciser les modalités de référencement des offres et des tarifs proposés dans les Conditions Générales d’Utilisations (CGU). En étant propriétaire d’une marketplace, vous êtes beaucoup mieux protégé contre les éventuels litiges.
 

Votre marketplace permet de supprimer les coûts logistiques

Un site e-commerce classique doit disposer d’un large choix de références et d’un bon approvisionnement de ses stocks sinon il se fera taper sur les doigts pas les consommateurs. Il doit être capable de gérer la partie technique, c’est-à-dire la logistique comme les expéditions aux clients par exemple. Le catalogue produit est donc limité par les capacités logistiques du site.  À l'inverse la marketplace ne dispose pas d’inventaire, elle propose simplement un canal de distribution et met en relation les acheteurs avec les vendeurs. Ces derniers gèrent ainsi leur propre activité et sont autonomes sur la gestion des stocks. Les dépenses liées à la logistique sont donc absentes du business model d’une marketplace. Vous économisez ainsi sur la gestion. En théorie cette disposition permet également de proposer un nombre illimité de références tout en assurant une attractivité des prix et un service client de qualité.
 

Comment créer votre marketplace ?

L’agence digitale Transacts vous propose de concevoir entièrement votre site e-commerce ou votre marketplace. De l’élaboration du business model au design final de l’interface en passant par la stratégie digitale et le référencement naturel, rien ne nous échappe. Notre agence ecommerce vous accompagne dans toutes les étapes de création et d’optimisation de votre marketplace. 
 

arrow_forward